Sexualité de l’homme et de la femme dans un couple : quelles sont les différences

La sexualité entre hommes et femmes peut parfois paraître très différente. Que cela soit en terme d’attirance, de désir et même de plaisir sexuel, il existe bel et bien des mécanismes distincts chez l’homme et la femme. Mais plutôt que de voir cela comme un obstacle à une sexualité épanouie, pourquoi ne pas plutôt chercher à les comprendre et les accepter. C’est le préalable indispensable à toute bonne alchimie, aussi bien au lit qu’amoureuse.

Quelles sont les différences entre sexualités masculines et féminines.  

Les différences entre hommes et femmes en matière de sexualité

Bien sûr, les différences entre sexualités féminine et masculine sont évidente. Nos organes sexuels ne sont pas faits de la même manière, les masculins étant externes alors qu’au contraire, chez la femme, une grande partie est cachée, interne. Ce qui peut entrainer une vision plus intime, mais aussi avec une résonance plus importante du côté des femmes.

La fertilité est différente également. Plutôt stable et continue chez l’homme, elle est au contraire cyclique chez la femme, ce qui influence à la fois son désir, mais aussi son humeur et sa forme. Le désir est plus constant chez les hommes, avec une excitation sexuelle plus rapide, et une érection quasi automatique.

Chez la femme, le désir se manifeste de manière plus complexe, entravé par des éléments extérieur et très fluctuant en fonction de la fatigue, de l’humeur générale etc.

Comment harmoniser les différences entre sexualité féminine et masculine

Entre hommes et femmes, il peut substituer une forme d’incompréhension quant aux sources et aux manifestations du désir sexuel. Beaucoup de femmes ont ainsi l’impression de n’être que des objets sexuels. Alors qu’au contraire, les hommes les trouvent trop compliquées et difficiles à déchiffrer.

Lorsque l’on est en couple, les incompréhensions concernant le sexe peuvent subsister. Ce qui explique qu’il ne soit pas toujours évident de trouver une harmonie sexuelle, atteindre l’orgasme dans le couple et un épanouissement entier.

Pourtant, nos corps et nos désirs sont complémentaires. Que l’on soit d’ailleurs dans une relation hétérosexuelle ou homosexuelle, le désir sera unique d’une personne à l’autre. Le tout est de surmonter ses croyances, et toute la culture genrée qu’il peut y avoir autour du sexe. Et rétablir l’instrument numéro 1 permettant une meilleure entente sur le plan sexuel ; la communication.

S’écouter pour mieux s’aimer

Lorsque l’on pense aux éventuelles différences entre la sexualité et le désir masculin et féminin, on oublie qu’une relation sexuel ne se limite pas à un acte physique. C’est aussi un enchevêtrement de sentiments complexes, d’où naissent le désir, l’attachement, voir l’amour.

Pour les experts, le facteur cognitif (qui se joue au niveau du cortex préfrontal) est déterminant en matière de sexualité. C’est ce qui caractérise notre intelligence, notre mémoire, mais aussi nos pensées intérieures. Notre sexualité n’est donc pas conditionnée uniquement par des besoins physiques, mais bel et bien par la psychologique, nos croyances autour du sexe ou la culture qui nous a vu naitre. On peut penser par exemple à la pornographie, qui va avoir une incidence très forte sur notre imaginaire sexuel, et sur ce qui nous fait fantasmer ou non.

Mieux comprendre la sexualité tout court

Pour s’épanouir sexuellement, et qui que soit notre moitié, il est donc important de commencer par explorer sa propre sexualité. Et se réconcilier même avec elle. Ce passage obligatoire vous permettra de définir plus facilement la frontière entre ce que vous jugez acceptable ou non. Ce que vous pouvez pratiquer avec votre partenaire pour que vos rapports soient à la fois épanouissants, mais aussi respectueux.

Avant d’offrir son corps à une autre personne, il faut donc commencer à le respecter et à en prendre soin. Cela passe par exemple par l’alimentation, mais aussi le sport, notre hygiène personnelle ou notre manière de nous habiller, de nous parfumer. C’est particulièrement vrai lorsque nous découvrons la sexualité, généralement au moment de l’adolescence, alors que notre corps est en pleine mutation. Se familiariser avec lui évitera de se sentir déstabilisé, et de se lancer dans des comportements et conduites sexuelles à risque.

Trouver sa propre définition d’une sexualité, féminine ou masculine

Avant de chercher à différencier à tout prix des différences entre la sexualité de la femme et la sexualité de l’homme, pourquoi ne pas d’abord chercher à définir plus précisément ses représentations de ce qu’est la féminité ou la masculinité. Cela découle de notre histoire familiale, mais aussi de notre éducation, de la société qui nous entoure.

La bonne nouvelle est que ‘on est désormais libre de choisir notre sexualité, indépendamment de notre genre. Il y a donc milles façons de l’explorer et de l’exprimer en dehors des carcans qui pouvaient limiter nos parents, par exemple.

Ensuite, à vous de conjuguer vos différences avec votre partenaire. D’ouvrir votre intimité et surtout, d’accepter que vous ne sortez pas nécessairement du même moule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*